Evocations clandestines

Ces images sont nées du plaisir de photographier, de modeler la réalité et de la voir se transformer. Le concret disparaît au profit d’une vision subjective qui échappe mais qui cependant construit notre réel.

 

Ces jeux de reflets, de réflexions, ne prennent pas directement en compte le sujet photographié, mais son halo et les échos créés avec son environnement. Ils évoquent un jeu entre dit et non-dit où lumières et ombres brouillent les pistes.


Cette mise en abyme engendre un trouble, une trace, qui s'évanouira dans l'instant suivant, laissant apparaître alors un mystère...